Focus : Stop aux cambriolages

Conseils
29 février 2020

Avec les congés d’été, chaque année, les services de police constatent une recrudescence des cambriolages, principalement chez les particuliers. Que l’on habite en ville ou en zone rurale, l’inoccupation du domicile est susceptible d’attirer les voleurs. Alors comment se prémunir d’un tel risque ? Quelles sont les précautions d’usages ? Que faire en cas d’effraction ? Montmirail, fait le point sur le sujet.

L’opération tranquillité

Comme chaque année, le ministère de l’intérieur met en place l’opération tranquillité. Les équipes de police et de gendarmerie mettent à disposition ce service de sécurisation gratuit à destination des citoyens qui s’absentent de leur domicile pour une durée plus ou moins longue. En remplissant un simple formulaire dans votre commissariat de quartier vous pouvez signaler votre absence. Les forces de police organiseront alors, dans le cadre de leurs missions, des patrouilles de surveillance pour assurer la sécurité de votre domicile et vous prévenir en cas d’anomalie.

Les recommandations d’usages

Ce service ne dispense pas de prendre quelques précautions d’usage avant de quitter votre domicile pour une période prolongée.

  • Protéger les accès : Assurez-vous que vos systèmes de fermeture (serrures, volets, grille, etc.) fonctionnent et installez des équipements de sécurité certifiés.
  • Etre prévoyant : Photographiez tous vos objets de valeurs et, si possible, cachez-les de façon judicieuse (évitez la chambre à coucher pour les bijoux par exemple). Notez les numéros de série de vos équipements et conservez les factures.
  • Rester vigilant : Informez votre entourage de votre départ et ne diffusez pas vos dates de congés sur les réseaux sociaux.
  • Créer l’illusion : faîtes suivre ou relever votre courrier par quelqu’un de confiance (famille, ami, voisin) et transférez vos appels sur votre portable. Simulez votre présence à l’aide d’un programmateur pour votre télévision, la chaîne hi-fi ou votre lampe de salon.

Quelles sont les démarches à suivre en cas d’effraction ?

Malgré toutes ces précautions, vous êtes tout de même victime d’un cambriolage ? Dès que vous en avez connaissance, il est impératif de prévenir votre assureur dans les 2 jours ouvrés maximum. En cas de retard, l’indemnisation peut être limitée.

De la même façon, il est essentiel d’aller déposer plainte auprès de votre commissariat ou gendarmerie de quartier. Avant d’entreprendre des réparations, même à caractère urgent (remplacement de serrures par exemple), il est obligatoire de demander l’autorisation à votre assureur au préalable.

Etablissez ensuite une liste précise de vos pertes ou dégradations. Recensez les objets disparus ou cassés et rassemblez les justificatifs d’achats dont vous transmettrez les copies à votre assurance.

Si assurer son habitation est obligatoire, sachez toutefois que la couverture contre le vol est déterminée par votre contrat qui peut prévoir des clauses spécifiques. En effet, si par exemples, vous n’avez pas respecté les mesures de prévention ou si votre absence est trop longue (supérieure à 90 jours en général), l’indemnisation peut-être réduite. Il est donc indispensable de consulter votre contrat ou votre assureur avant tout départ en vacances.

 

mettre le mail iard@montmirail.com

Retour