L’invité Montmirail

Actualités

A l’heure où l’on parle du BREXIT et de la décision du Lloyd’s de s’implanter à Bruxelles afin de poursuivre ses activités dans l’Union Européenne, Montmirail a interviewé Guy-Antoine de La Rochefoucauld, Représentant général du Lloyd’s en France

La rédaction :

Le Lloyd’s est un marché unique d’assurance : pouvez-vous nous parler de ces spécificités ?

Guy-Antoine de La Rochefoucauld:

En effet, le Lloyd’s n’est ni une compagnie, ni une mutuelle mais un marché unique d’assurance et de réassurance, en d’autres termes une plateforme de souscription. D’un côté les membres, investisseurs le plus souvent institutionnels, apportent leurs capitaux servant à garantir les contrats d’assurance et de réassurance. Ils sont regroupés en syndicats, eux-mêmes gérés par les managing agents et peuvent apporter des capitaux à un ou plusieurs syndicats. De l’autre côté, les courtiers apportent les risques à assurer auprès du marché du Lloyd’s. Les courtiers et coverholders forment la distribution de ce marché, un réseau qui repose sur la qualité et l’expertise de ces intermédiaires locaux qui maîtrisent parfaitement la gestion du risque et dont la relation avec le marché du Lloyd’s permet de trouver l’assurance adaptée aux besoins des assurés.

Ce modèle, né il y a plus de 300 ans, est totalement atypique.

LR :

Quels sont les points forts de ce modèle ?

GADLR :

Ce modèle de souscription par des syndicats indépendants les uns des autres mais formant un tout, permet de mieux mutualiser les risques et diversifier le placement de ces risques par les courtiers pour leurs clients. En tant qu’assureur et réassureur le Lloyd’s propose des capacités et une solidité financière qui sont parmi les meilleures du marché. Le marché du Lloyd’s comme chacun des managing agents sont réglementés à la fois par le FCA (Financial Conduct Authority) et le PRA (Prudential and Regulatory Authority) au Royaume-Uni. La Corporation du Lloyd’s quant à elle, supervise le marché et exerce un contrôle supplémentaire en vue de garantir une solvabilité et une solidité financière très élevées aux assurés.

Trois des principales agences de notation, leaders dans le monde, reconnaissent cette solidité qui repose notamment sur la chaîne de sécurité du Lloyd’s.

Celle-ci est constituée de trois niveaux de protection qui peuvent être appelés « maillons ». Si le premier maillon constitué des capacités apportées par les syndicats a besoin de fonds supplémentaires, un deuxième maillon garantit que les membres disposent des ressources disponibles. Dans le cas, peu probable, où ces deux maillons seraient insuffisants, un troisième maillon assure un renfort supplémentaire aux membres, à la discrétion du Conseil du Lloyd’s, afin que tous les sinistres valides soient payés.

LR :

Quelle est la place du Lloyd’s en France et en Europe ?

GADLR :

Le Lloyd’s, Association d’assureurs à statut spécial, est régi en France par le Code des Assurances en son article R362-2.

Depuis plus de 100 ans, le Lloyd’s s’attache à consolider le marché de l’assurance en France et à trouver des solutions pour des entrepreneurs qui stimulent l’économie française.

Le Lloyd’s est non seulement l’un des leaders de l’assurance dommages aux biens et responsabilité civile en France mais il est également spécialisé dans l’assurance de risques spécifiques tels que la construction, le transport, la menace cyber.

Avec plus de 40 coverholders locaux, dont MONTMIRAIL, 9 service companies et 5 courtiers du Lloyd’s agréés en France, le marché français est l’un des premiers apporteurs du Lloyd’s en Europe continentale, territoire qui totalise 14% des primes brutes souscrites.

Au niveau européen, le Lloyd’s s’est fixé un plan spécifique afin d’assurer la continuité de son accès et de ses services au sein des marchés de l’Union.

Nous travaillions avec de nombreux pays européens bien avant la création de l’Union Européenne et compte tenu de la position du Lloyd’s au cœur du marché mondial de l’assurance et de celui de la réassurance, de la solidité financière, l’expertise et l’innovation du marché et de ses acteurs, nous avons toute confiance dans la prospérité future du marché du Lloyd’s en Europe et en France.

linkedin